Skip to the content

Emile Vallès, le premier président de la seconde génération (1999-2006)

En 1999, à la suite au décès de l'emblématique Léon Bérody, Emile Vallès devient président de l'Amicale du camp de Gurs.

Né en 1936 à Alcaniz, en Espagne, il a suivi « la retirada » de l'armée républicaine avec sa famille. En effet, son père Némésio était lieutenant dans les transmissions, rattaché à l'Etat-major du général Rojo. Après le passage de la frontière française, ce fut la séparation : la mère et ses deux enfants au camp des Mathes (Charente-Maritime), le père à Saint-Cyprien, puis à Gurs. Après l'of­fensive allemande de mai-juin 1940, la famille se rapproche de Gurs et s'installe à Oloron-Sainte-Marie. C'est alors qu'Emile rend visite à son père, interné et employé à la poste du camp, et qu'il est témoin, de l'extérieur, des réalités de l'internement.

Membre de l'Amicale depuis 1993, il intervient dans le projet de construction du Mémorial national. En effet, architecte, il est en contact avec des artistes de réputation internationale. Il pro­pose donc à l'Amicale de se tourner vers un artiste israélien de renom, Dani Karavan, qui accepte de réaliser le projet. Le Mémorial de Gurs est une évocation de l'univers concentrationnaire et utilise les principaux éléments du camp : barbelés, lampadaires, charpente de baraques…

L'arrivée d'Emile Vallès symbolise donc le passage du témoin des internés eux-mêmes, per­sonnages aux engagements politiques forts, à la génération suivante, tournée essentiellement vers le travail de mémoire. L'Amicale, créée par des Es­pagnols, retrouve un président espagnol, vingt ans après, dans un contexte nouveau : le retour de l'Espagne sur son passé. En effet, l'action d'Emile Vallès aboutit enfin à la présence du consul d'Es­pagne de Pau aux cérémonies de commémoration de Gurs et à la rencontre avec le roi d'Espagne Juan Carlos.

C'est également pendant la présidence d'Emile Vallès que sont recueillis et filmés des témoignages d'anciens internés. Il en résultera en 2002 la production du film « Mots de Gurs », réalisé par Jean-Jacques Mauroy.

En 2006, après 7 ans de présidence, Emile Vallès décide de se retirer et de céder la place à un nouveau président.

Camp de Gurs | Emile Vallès | Gurs (64)

Emile Vallès

 

...retour suite...

Publications de l'Amicale

Commandez dès à présent toutes les publications de l'Amicale du Camp de Gurs !

Camp de Gurs

Mémorial du Camp de Gurs
64190 Gurs

Mail : Nous contacter