Skip to the content

Les 50 naissances survenues au camp de Gurs (1940-1943)

La liste ci-dessous a été établie à partir du registre des naissances de la commune de Gurs (registres 1928-1942 et 1943-1953). Toutes les naissances survenues au camp y ont été soigneusement notées :

- les 2 naissances des derniers jours de la IIIème République.

- les 45 naissances de l’époque de Vichy (10 juillet 1940- 28 août 1944).

- les 3 naissances de l’époque de la Libération (postérieure au 28 août 1944).

Ces 50 naissances sont survenues soit à l'hôpital central du camp, soit à la maternité du camp, c'est-à-dire à l'hôpital des femmes en 1940 et 1941, puis ensuite, dans une baraque spéciale construite à l'intérieur de l'îlot M désaffecté.

Mamans, infirmières et nourrissons du camp de Gurs en 1942. (Fonds Jerzy Torunczyk)

Le petit nombre des nouveaux nés de Gurs a souvent surpris les observateurs, peu au fait des réalités de l'internement. On affir­mait même volontiers dans la vallée que, compte-tenu du climat de turpitude régnant dans les baraques, de la « liberté de mœurs des Juives » et de la « chaleur du tempérament espagnol », ce chiffre ne s'expliquait que par le recours fréquent à des pratiques criminelles (l'avortement) ou immorales (déviations sexuelles).

En fait, le nombre limité des naissances gursiennes tient à une tout autre raison, la plus radicale : l'aménorrhée (absence de règles). Au bout de quelques semaines, en effet, la plupart des femmes obser­vent l'arrêt de leur cycle menstruel. L'état pathologique permanent dans lequel elles se débattent, les bouleversements de leur psycho­logie, l'angoisse qui les ronge et les insuffisances de l'alimentation expliquent ce mal qui, au bout d'un an environ, frappe la population féminine tout entière. Gurs, en cela, ne diffère pas des camps de concentration allemands ou polonais, à l'intérieur desquels le même phénomène est immanquablement constaté.

Trois bébés à Gurs. Les triplés Manuel, Jose et Carlos Rodriguez, nés le 6 mars 1942 de Carlos Rodriguez et Frieda Marx

NB :  Il est né également au camp un fils de gardien : STANG Gérard Roger, né le 27 février 1945  de Roger Albert STANG (né à Paris le 9 mai 1904) et de Marie Gabrielle AYHINTZ (née à Chéraute, le 22 décembre 1907)

Liste par ordre alphabétique

- Bergez-Lopez Pedro
- Bernstein Gerd
- Bissière Marie
- Bloch Albert
- Briceno Violetta
- Corral Josette
- Duculo Charles
- Eicher Nicole
- Fechter Licilla
- Fernandez Antoinette
- Franck Suzanne
- Frankl Pierre
- Freudmann Colette
- Fried Gitta
- Fuchs Fried
- Fürstein Norbert
- Gandia de Vries Raymond
- Garcia Pepito
- Garcia Guillen Marie-Louise
- Groth Margot
- Hirm Harry
- Leal-Cohn Henriette
- Leman Thomas
- Loeb Pierre
- Lorenzo Gave
- Mateo Palmira
- Mendelsohn Ingeborg
- Milers Henry
- Nieto Mendia Manuela
- Pallarols Jean-Claude
- Parra Ortero Béatrice
- Pepernik Peter
- Perez Torello Pilar
- Rauch Reinold
- Rodriguez Carlos
- Rodriguez Jose
- Rodriguez Manuel
- Rosenthal Evelyne
- Rothova Katia
- Ruiz Juanito
- Salomon Eve
- Sauffer Anita
- Scheube Helga
- Schönauer Renée
- Singer Pierre
- Tichauer Esther
- Vila Enrique
- Vogelsang (mort-né)
- Weiler-Friedmann Daisy
- Wenk Marion

 

...retour suite...

Publications de l'Amicale

Commandez dès à présent toutes les publications de l'Amicale du Camp de Gurs !

Camp de Gurs

Mémorial du Camp de Gurs
64190 Gurs

Mail : Nous contacter